Information de dernière heure

GNOME ET RHÔNE, 39-45 PARCOURS DE 67 SALARIÉS

de Serge Boucheny et Dominique Guyot

 

 

Sous la plume de nos amis, membres et conférenciers de la S.H.A. du 13e, Serge Boucheny (ancien ouvrier rectifieur à la SNECMA, militant syndical et politique, député du XIIIe et sénateur de Paris) et Dominique Guyot (administrateur civil honoraire et secrétaire général du Comité d’histoire du ministère du Travail), vient de paraître un important ensemble de notices biographiques, celles des victimes, dont le nom figure sur le Monument aux morts situé à l’entrée de l’usine SNECMA-SAFRAN de Corbeil, intitulé Gnome et Rhône, 39-45, parcours de 67 salariés.

Le livre de 180 pages avec photos est édité par l’Association d’histoire sociale CGT de la SNECMA.

 

On sait que les 67 victimes – résistants, fusillés, morts au combat, déportés et internés politiques, requis du STO et victimes civiles de bombardements – étaient des travailleurs de l’usine de la Société des Moteurs Gnome et Rhône, importante entreprise aéronautique implantée alors dans le 13e, sur le boulevard Kellermann.

Ainsi que l’écrivent Serge Boucheny et Dominique Guyot : « La diversité des notices biographiques, des parcours humains, nous apprend beaucoup, au plan sociologique, politique et professionnel, sur le monde du travail durant cette période noire de l’Occupation allemande ».

 

Voilà une page d’histoire ouvrière, attachée une fois encore à l’esprit résistant et social du 13e, qui fait remarquablement suite aux deux autres de Serge Boucheny : Chronique ouvrière. Le moteur d’avion, des hommes, des luttes : SNECMA (2006) et Les Parisiens en résistance. Paris 13 (2013). Une chronique en forme de triptyque, pas si éloignée que cela, qui témoigne de notre arrondissement populaire.

                                                                                      Georges Belle

 

(L’ouvrage, au prix de 10€, est disponible auprès de Dominique Guyot : domguyot75@orange.fr )