Dévoilement, le 9 novembre 2018, de la plaque rappelant l'explosion de l'usine de munitions de la rue de Tolbiac le 20 octobre 1915
Commémoration réalisée à l'initiative de la Société d'Histoire et d'Archéologie du XIIIe

Montage réalisé par Daniel Friedman

DÉVOILEMENT DE LA PLAQUE EN HOMMAGE

AUX VICTIMES DE L’EXPLOSION

DE LA FABRIQUE DE GRENADES LOUIS BILLANT

(64 rue du Moulin des Prés – angle Tolbiac)

 

La Société d’Histoire et d’Archéologie du XIIIe est heureuse que son voeu émis auprès de la Ville de Paris, et soutenu par la Mairie du XIIIe, de voir apposer, 64 rue du Moulin des Prés – angle rue de Tolbiac, une plaque en mémoire des victimes de l’explosion du 20 octobre 1915 de la fabrique de grenades Louis Billant, ait été entendu.

 

En 2014, pour souligner le Centenaire d’une date à ne pas oublier, nous avions repris dans notre Bulletin annuel (N°42) le texte de l’un des historiens-fondateurs de la Société, Louis Bonny, L’explosion de la rue de Tolbiac (un événement de la guerre 1914-1918). Nous avions retrouvé et ajouté des informations sur l’industriel Louis Billant dont l’entreprise avait migré aux environs de Bourges dans l’entre-deux-guerres. Entré dans la Résistance, dénoncé, il est mort des « mauvais traitements » subis au centre de Royallieu près de Compiègne, le 24 août 1944, à l’âge de 72 ans. C’était un enfant du 13e.

 

La parution de ce texte a amené Dominique Guyot, membre de la S.H.A., à nous faire part des recherches qu’il menait depuis un certain temps sur cet événement dramatique, surtout sur les victimes de cette explosion, dont de nombreuses travailleuses de la fabrique, bien vite oubliées. Nous l’avons encouragé à poursuivre et invité à présenter les résultats de ses travaux devant nos membres.

 

La conférence de Dominique Guyot du 21 janvier 2016 a été suivie de la publication d’un texte, 20 octobre 1915 L’explosion de la rue de Tolbiac, sous sa signature, dans le Bulletin de la S.H.A. n° 45 d’avril 2017. Un tiré à part de celui-ci est d’ores et déjà disponible auprès du Secrétariat de la Société.

 

Toujours à l’instigation de Dominique Guyot, le Conseil d’administration de la S.H.A. a déposé auprès de la Mairie du 13e le voeu de la pose d’une plaque à l’emplacement du lieu de l’explosion, et ce avant la fin des Cérémonies du Centenaire de 1914-1918. La Mairie s’est fait porteuse de notre voeu auprès de l’Hôtel de Ville de Paris, qui y a répondu favorablement.

 

C’est aujourd’hui chose faite, une plaque rappellera aux passants de la rue de Tolbiac et de celle du Moulin des Prés qu’en ces lieux moururent pour la France 46 personnes, dont de nombreuses engagées dans l’effort de guerre, que 97 autres furent blessées, et qu’une grande partie du quartier a été dévastée.

 

La Société d’Histoire et d’Archéologie du XIIIe est fière d’avoir rempli  l’un de ses rôles majeurs, celui de passeur de mémoire. Nous remercions la Mairie du 13e pour son précieux soutien et Dominique Guyot pour sa solide et fraternelle approche du tragique événement du 20 octobre 1915, rue de Tolbiac.

 

(Maud Sirois-Belle, présidente de la S.H.A. du XIIIe, 9 novembre 2018)